la première bataille

29012008

Sauron avide de pouvoir, déclara la guerre aux diverses contrées, désirant toujours plus de pouvoir, afin de plonger le monde dans les ténèbres, il appela à lui tous les autres anneaux, par l’intermédiaire de l’unique.

Les peuples s’entretuaient, la race des hommes faillit, les rois devinrent serviteurs de SAURON en donnant leurs anneaux, mais dans la plaine de Dagorlab, au nord du Mordor
, les Elfes venus en renfort préter main forte aux hommes avec Elrond à leurs têtes, bataillaient vigoureusement.

filmforcemeeting.jpg

Ce qui mit 1 terme à cette guerre fut qu’Isildur, armé d’1 épée brisée, trancha la main de Sauron, main qui portait l’anneau unique. S’en suivit 1 formidable implosion de Sauron exterminant de ce fait toutes les forces des ténèbres recrutées et crées pas Sauron lui même.Seul subsistait l’unique.

Isildur s’en empara, souhaitant pouvoir régner en paix sur le monde, mais c’était sans compter sur l’envie de ce pouvoir par les autres…

Isildur fut tué lors d’1 bataille, et certaines choses qui ne devaient, furent oubliées pendant de très longues années…anduina.jpg

Jusqu’au jour où, lors  d’1 partie de pèche, l’anneau fut découvert par 1 Hobbit nommé Déagol, revenant sur la berge et contemplant sa trouvaille, Sméagol, son cousin, en 1 regard, fut séduit, conquit par l’unique. Les 2 cousins se battirent j’usqu’à ce que Sméagol tue par éttouffement son cousin Déagol.

sb004.jpg

smeagolermordetdeagol.jpg

 S’en suivit 1 bannissement total du peuple Hobbit, Sméagol fut contraint et forcé de se réfugier dans les Monts Brumeux où grâce à cet anneau (l’unique) il eut 1 existance effroyablement longue.

rotk0029.jpg

coesmeagolearlytn.jpg

smeagol2.jpg

untitled13.bmp

rotk0034.jpg

smeagol3.jpg

smeagoldg9.jpg

xtra26.jpg

Les années passées, (1 ou 2 centaines) lors d’1 périple, Bilbon SACQUET(autre Hobbit), fut amené à aller dans les Monts Brumeux, où, fuyant 3 Orques, il se réfugia dans 1 caverne, celle-ci abritait pendant tout ce temps Sméagol, devenu par la force du temps, 1 créature mi-homme, mi-bête nommée Gollum.

gollum.gif

Par 1 jeu de devinette, Gollum perdit l’unique au détriment de Bilbon .bilbonhist.gif

full.jpg




l’histoire peut commencer…

28012008

 

fotr0256.jpg

 

 

 

Bilbon SACQUET a décidé de fêter son anniversaire, ce Hobbit hors du commun a 111 ans, mais ne paraît pas du tout son âge, grâce au pouvoir de l’unique, les préparatifs avencent bon train, Gandalf (et ses tours) est annoncé en fin d’après-midi, tout se déroule bien.

101512283small.jpg

Gandalf arrive sur le seuil de la maison de Bilbon (Cul-de-Sac), Bilbon lui ouvre, mais très affairé, ne lui propose qu’1 petit encas. En quelques mots, Gandalf fait part à Bilbon d’1 grande crainte, mais ce dernier, trop occupé par sa soirée, préfère remettre à plus tard cette conversation.

lotr1112725.jpg

La soirée fut merveilleusement réussie, mais 1 drôle d’évènement surpris tout le monde, en effet, lors de son discours de remerciement, Bilbon en a profité pour dire à toute l’assemblée sa peine de leur dire adieu, et sur ces paroles, il enfila à son doigt, l’anneau unique, et disparu totalement…

fotr0181.jpg

Drôle de tour pour clôturer 1 soirée d’anniversaire vous en conviendrez, de retour chez lui, (toujours invisible) il retira son anneau du doigt et prépara ses bagages pour partir faire 1 dernier voyage en direction de FONDCOMBE. Gandalf le talonnait et lui somma d’abandonner son anneau, bougon mais obéissant, il s’exécuta, laissant tomber l’unique sur le carrelage de l’entrée et parti.

Frodon arriva aussi vite qu’il le put, mais trop tard, Bilbon était déjà parti depuis 1 moment. Gandalf resté là, transmit à Frodon le lègue de Bilbon, à savoir tous les biens de son oncle ainsi que l’unique.

frodobaggins.jpg

Tourmenté, Gandalf dut prendre congé de Frodon avec pour seule recommandation, conserver l’unique et ne jamais  le montrer ni s’en servir.

Quelques mois passèrent avant que Gandalf ne réapparaisse, malheureusement porteur de mauvaises nouvelles.

Gollum fut capturé par les forces des ténèbres, et torturé, au cours de l’interrogatoire, 2  mots sont sortis de sa bouche, juste 2 mots suffisant à faire basculer la vie paisible de Frodon: « la Comté, SACQUET »

Aussitot Gandalf comprit l’urgence, et retourna exposer les faits à Frodon, en le priant au plus vite de se rendre, avec l’unique,  à FONDCOMBE, auprès du  seigneur Elrond.

Sam, passant par là, et curieux comme tout Hobbit qui se respecte, écouta la conversation à la fenêtre laissée ouverte. Gandalf le débusqua et lui ordonna de se joindre à Frodon pour ce voyage.

Le départ fut précipité et organisé à la hâte en pleine nuit, le mot d’ordre étant de rester le plus discret possible, et d’éviter les routes principales, ils convinrent d’1 prochain rendez-vous à l’Auberge du Poney Fringant à BREE.

La quète commence…

005.jpg

Aux limites de la Comté, Frodon et Sam se retrouvent avec 2 autres Hobbits: Merry et Pippin. Merry et Pippin charpardaient quelques victuailles chez 1 Hobbit paysan, ce dernier les poursuivit, lorsqu’ils se sont heurtés à Frodon et Sam. Le paysans vociférait et mit les 4 amis en fuite, mais ils tombèrent dans 1 ravin.

Au fond de ce ravin, 1 chemin courrait, c’était le chemin de l’Est qui mène a BREE, mais pendant que Sam, Merry et Pippin se remettaient de leure chute, Frodon eu 1 étrange impression et cria a ses amis de quitter la route, sans dire mots, tous s’exécutèrent et se cachèrent dans de vielles racines. A leur hauteur, 1 cavalier fit halte et mit pied à terre, Frodon ne vit qu’1 gant de métal noir au dessus de se tête, et dans l’enchevètrement de racines, 1 pieds aussi recouvert de métal noir.

fotrwraith1.jpg

Ce cavalier était 1 des 9, 1 âme errante au service de Sauron, 1 bruit dans les fourrés et le cavalier repartit aussi vite qu’un souffle, en emettant 1 cri bien étange et très aigu.

Nos, maintenant, 4 compères se hâtaient vers leur destination, car derrière eux, Sauron dépècha les Nazguls, les 9 cavaliers noirs, chargés coûte que coûte de récupérer l’unique.

bree4.jpg

lotrgalvelky2007122019471458.jpg

Arrivés à BREE, les compères s’installèrent à l’auberge, sans nouvelles de Gandalf, ils décident de l’attendre là. Essayant de passer 1 soirée agréable autours d’1 verre, Merry et Pippin commencent à parler autours d’eux, même à trop parler. 1 homme, dans 1 recoin de l’auberge, ne perd rien de ce qui se passe, personne ne le côtoit, c’est 1 rôdeur.

fotr001.jpg

Pippin, à trop boire, annonce haut et fort qui ils sont, Frodon se lève pour le faire taire, mais dans 1 chute, il manque de perdre l’unique, voulant le récupérer, l’unique se glisse à son doigt et Frodon aux yeux de tous disparaît, pendant qu’il est invisible, il voit et entend Sauron, comme en rêve.

Paniqué il retire l’unique, puis se réfugie sous 1 table d’où le rôdeur l’en extraira pour lui parler dans 1 autre pièce, à l’abri des oreilles indiscrètes. Ils seront rejoints par Sam, Merry et Pippin. Le rôdeur leur reprécise combien il est important que personne ne sache qui ils sont et combien est importante leur quète. Dès l’instant ou l’unique s’est glissé au doigt de Frodon, les 9 en furent immédiatement averti et se rendent à leurs tours à BREE. Au milieu de la nuit, les 9 firent irruption dans la chambre que les Hobbits étaient sensés occuper, mais le rôdeur a veillé à les faire dormir ailleurs, le subterfuge a bien fonctionné puisque les 9 n’ont transpercé que des oreillers. Dès le lendemain, le rôdeur accompagna les Hobbits repartis pour FONDCOMBE.




AMON-SUL

27012008

Toujours poursachés par les 9, la petite équipe, se dirigeant vers FONDCOMBE, arrive aux abords d’AMON-SUL. Ancienne tour de garde, AMON-SUL, leur servira d’étape. Les Hobbits sont des êtres courageux, mais leur petite taille ralentit leur progression. Ces semi-hommes, qui  sont habitués à manger 6 fois par jour (le petit déjeuner, le second petit déjeuner, le déjeuner, le gouter, le diner et 1 collation en soirée) commencent à sentir la faim les tenailler.

Le rôdeur est 1 guide émérite et connait bien la région, mais nos petits amis se contenteront juste d’1 pomme en guise de nourriture.

c2a77842f8.jpg

C’est en fin de journée qu’ils arrivent en vue de l’ancienne tour d’AMON-SUL, ils y bivoiquerons pour la nuit, le chemin est encore long pour arriver à FONDCOMBE.

cf8rchqe.jpg

campfireonweathertop1.jpg

lotrgalvelky200192111450.jpg

Au crépuscule, Frodon, très fatigué, fut réveillé par 1 odeur de viande grillée, ses 3 compagnons ne pensaient qu’à apaiser leurs ventres, oubliant qu’ils étaient chassés par les 9. Le feu éteind, mais trop tard, des cris stridents résonnaient déjà dans la nuit, les 9 avaient encerclé la tour et commençaient l’ascension. Les Hobbits ainsi que le rôdeur furent contraint de trouver 1 éventuel refuge au centre de la tour.

amonsul2.jpg

Là, les Nazguls n’eurent aucun mal à les encercler et dégainant leurs épées, ils venaient livrer bataille et reprendre l’unique pour le restituer à leur maitre.

Les Hobbits faisaient 1 cercle autours de Frodon, pendant que le rôdeur commençait le combat, les 9 avançaient rapidement, tant et si bien que tout le monde se battait.

Cherchant par tous les moyens à fuir, Frodon remit l’unique à son doigt, espérant être totalement invisible, mais 1 chose étrange se passa, au lieu de se rendre invisible, il vit le vrai visage des Nazguls.

nazgulwraithworld.jpg

Le chef des Nazgul avait le pouvoir aussi de voir l’invisible et en profita pour poignarder Frodon à l’épaule gauche, le rôdeur ramassa 1 torche et se livra avec plus de vigueur au combat, mettant ainsi en déroute les assaillants, repartis sans ce qu’ils étaient venus chercher. Frodon, gravement touché parvint à retirer l’unique, tout le monde vint à son secour, mais il est 1 médecine plus efficace que celle des hommes pour penser cette plaie, c’est la médecine elfique.

En toute hâte, ils redescendirent de la tour et pénétrèrent dans les bois, là, le rôdeur connaissait 1 manière, temporaire, de soulager ce mal. Il envoya Sam querir 1 plante médicinale.

lotr22.jpg

Frodon sombrait de plus en plus.

Au retour de Sam avec la plante, le rôdeur en fit 1 pâte avec se salive, en la machant, et la déposa sur la plaie, ralentissant la progression du poison.

Sur ces entrefaits, 1 Elfe les surpris, il s’agissait d’Arwen. Son père Elrond l’avait envoyé à leur rencontre, les 9 etaient 1 très grande menace pour chacun. Arwen prit Frodon sur son cheval et partit à vive allure pour FONDCOMBE, le temps était compté…

arwen.jpg

Elle devait passer par le Gué de BRUINEN où coule la Sonoronne, et ainsi passer en terre elfique, afin de protéger Frodon par le pouvoir des elfes. 1 fois sur l’autre rive, Arwen et Frodon n’étaient séparés des 9 que par la rivière. Ils tentèrent de la franchir, mais arrivés au milieu, Arwen dit 1 incantation en elfique:

Nîn o Chithaeglir lasto beth daer; 

Rimmo nîn Bruinen dan in Ulaer!

‘Les Eaux des Montagnes Brumeuses écoutent le grand mot;  Coulez eaux de Sonoronne contre les Serviteurs de l’Anneau!’

La rivière gronda, et ce qui ne fut qu’1 paisible court d’eau, devint 1 formidable torrent ravageur, emportant les 9.

bruinen.jpg

Frodon était à la limite de sombrer dans l’ombre quand Arwen demanda que la grâce d’Evalar, qui lui a été confiée, lui soit accordé, lui permettant ainsi de pouvoir être soulagé de ce mal par Elrond.

 




FONDCOMBE

26012008

360p5rivendell.jpg

752c5e943a.jpg

Frodon se reveilla dans 1 grand lit, sa blessure pansée. A son chevet, Gandalf était là, pour être le premier au réveil de Frodon, Gandalf s’excusa auprès de lui de les avoir manqué à BREE, mais il avait été retardé en ISENGARD, chez son mentor Saruman.

stw002hx0.jpg

Gandalf voulait avoir plus de précision au sujet de la capture de Collum, de la quète de l’unique, mais il est des amitiés qui ne se terminent pas comme ca. Saruman s’était rangé du coté de Sauron, 1 magicien est toujours en attente de plus de pouvoir, et il tenta de récupérer Gandalf sous sa coupe. Gandalf resta fermement campé dans ses idéos.

Saruman vit rouge et entreprit de combattre, à l’aide de la magie, Gandalf. Gandalf fut prisonnier de l’ISENGARD, perché sur le toit de la tour, il ne pouvait fuir seul.

Pendant ce temps, Saruman commenda à ses hommes de main, des gobelins de commencer le travail, faire de l’ISENGARD 1 réserve d’armes et de créatures au service de Sauron.

fotr0506.jpg

Aussitot dit, aussitot fait, ces créatures se mirent au travail, et bientôt, tout ce qui fut joli et verdoyant en ISENGARD, fut remplacé par 1 terre désolé, paresemée de trous fumant.

11879605751024x768isengard.jpg

Du haut de sa « prison », Gandalf fut attristé de voir la folie destructrice de son maitre, et ne pouvait que rester impuissant.

 

gandalfprisonnier.jpg

Saruman vint voir Gandalf, cherchant à nouvau à le ralier à sa cause, mais celui-ci ne voulait toujours rien entendre de plus de sa part, et profitant du passage d’1 aigle,Gwaihir, Gandalf sauta dans le vide pour atterir sur le dos de cet étrange porteur, sous les yeux de Saruman.

paulchamp07.jpg

Voilà la raison du retard de Gandalf.

La guerison de Frodon se passait bien, entouré de ses amis. Sam commencait à vérifier leurs affaires pour pouvoir repartir.

lotrgalvelky2001121318427.jpg

Elrond organisa 1 conseil secret dut à la quète de l’unique, et invita Frodon et Sam à s’y rendre.

Ce conseil était composé de représentants de la race des Hommes, d’Elfes et de Nains. Tous débatir de la destruction de l’unique mais certains y virent la possibilité de plutôt le conserver pour la paix. Une querelle s’en suivit, sans coups, juste en paroles, et contre toute attente, Frodon se leva et dit à l’assemblée qu’il se rendrait au Mordor pour détruire l’anneau.

 ur9y3p5a.jpg

La tension retombée, les esprits apaisés, Elrond accepta, mais à la condition que Frodon soit accompagné.

le premier fut Sam, ensuite Merry et Pippin, qui ne voulaient pas les quitter et étaient venus les retrouver, ensuite le rôdeur Aragorn, Légolas, Gimli, Boromir et Gandalf.

Elrond les nomma: la communauté de l’anneau.

8k3dvuhk.jpg

Suite à ce conseil, Bilbon invita Frodon à le rejouiondre dans sa chambre afin de lui donner quelques affaires pour la suite de cette aventure.

 frodostingbilbo2b.jpg

Il lui fit cadeau de DARD, 1 épée forgée par les Elfes et qui a la particularité d’avoir la lame qui devient bleue quand des Orques sont à proximité, ainsi qu’1 cotte en mithril (métal aussi léger qu’1 plume et aussi solide que plusieures couches d’acier).

Les derniers préparatifs finis, Elrond vint leur souhaiter bonne chance et les saluère.

fotr0884.jpg

Alors la compagnie se mit en marche en direction des mines de la MORIA.

matte08.jpg

 




le tombeau de BALIN

25012008

La tristesse et la déception envahirent le coeur de Gimli lorsqu’il réalisa le terrible et effroyable drame qu’il y avait eu ici. La grande salle était complètement déserte, des morceaux de pilier effondrés étaient sur le sol, les portes détruites. Au fond de cette salle, 1 rayon de lumière blanche éclairait 1 sorte de coffre de pierre, Gimli courru pour voir ce que c’était et comme foudroyé, il mit genoux à terre et pleura toutes les larmes de son corps, il faisait face maintenant à la sépulture de son cousin BALIN.

lotrgalvelky200112412640.jpg

La pierre tombale était de marbre et l’on pouvait y lire, en rûnes:

balin.jpg

BALIN FILS DE FUNDIN-SEIGNEUR DE LA MORIA

Contre la sépulture, 1 corps tenait encore 1 livre, Gandalf s’en empara pour en lire les derniers passages

 ori.jpg

Dans cette petite salle se trouvait 1 puit, 1 autre corps était assit dessus, Pippin s’en rapprocha pour le toucher, le corps tomba dans le puit emportant 1 sceau et 1 chaine, 1 vacarme assourdissant, quand le calme fut revenu, 1 autre son retentit, c’était le son des tambours Orques. 1 nouvelle bataille se profilait, des centaines d’Orques arrivaient des profondeurs avec 1 Troll. A 9, nos amis on mit les Orques en déroute et sont venus à bout du Troll. Frodon fut mortellement blessé mais grâce à la chemise de mithril offerte par Bilbon, il n’eut même pas 1 égratignure. Avant la seconde salve, ils eurent le temps de sortir et de retourner dans la grande salle, de là ils allaient prendre la porte pour aller vers le pont de KHAZAD-DÛM quand ils se firent encerclés par encore plus d’Orques, venant de partout et de nullepart, sortant des murs, du plafond et du sol.

65.jpg

Ne pouvant faire face à ce fléau, 1 chose terrifiante se produit, comme 1 roulement, de plus en plus fort, les Orques pris de panique, fuirent aussi vite qu’ils étaient venus, la grande salle replongea dans l’obscurité, sauf le fond qui était baigné d’1 clarté orange.

goblinsofmoria.jpg

En 1 instant, Gandalf comprit. 1 Balrog, 1 démon de l’ancien monde, les Nains ont creusé si profond, qu’ils ont réveillé ce démon de feu, maintenant à leur trousse.




Les portes de la MORIA

25012008

La compagnie devait passer par le chemin du sud pour rejoindre le MORDOR, mais quelques autres aventures les attendaient. Ils firent halte dans le pays de HOUSSAYE, de façon à reprendre des forces, quand Gimli vit 1 étrange nuage dans le ciel, venant sur  eux rapidement, Légolas, avec sa vue persante, reconnu des Crébains, oiseaux espions dépéchés par Saruman venus du pays de DÛN, tout le monde se cacha.

 crebain.jpg

Après leur passage, Gandalf prit la décision de passer plutôt par le col de CARADHRAS car le chemin du sud était trop espionné et les mines de la MORIA cachaient 1 réel danger. Le col de CARADHRAS, ou col du Rubicorne est 1 chemin escarpé, mais plus sur.

1453.jpg

Ce que tous ignoraient, était que Saruman, prévenu par les Crébains, a lancé des incantations vers le col, de façon à les retarder encore plus. La tempète de neige faisait rage, sur 1 corniche, la compagnie fut ensevelit et fit demi-tour.

Il ne leur restait plus que le choix de passer sous la montagne, par les mines de la MORIA. Gimli sentit son coeur battre à l’idée de retrouver son cousin BALIN, mais Gandalf en fut beaucoup moins réjouit.

fotr0971.jpg

Arrivé dans cette enclave, il y avait 1 grand bassin, 1 lac, qui les obligea à faire tout 1 détour pour retrouver la porte d’acces aux mines. Ce lac ne laissait qu’1 bande étroite à sa périférie là compagnie dut passer l’1 derrière l’autre. Face à la porte, Gandalf fit remaquer aux autres qu’elle était sous l’emprise d’1 charme, nécessitant 1 mot de passe. Les inscriptions de la porte furent écrites et gravées en Ithildin et ne se révèlèrent qu’à la lumière de la lune. Les mots ont été gravés par Célébrimbor, vraisemblablement en caractères feänoriens selon le mode de Bélérion.

Ennym Durin ,  Aran Moria : Pedo , mellon , a minno . Im Rarvi Hain echant : Célébrimboro o Erégion teithant i thiw hin .

( Les portes de Durin , seigneur de la MORIA : Parlez , ami , et entrez . Moi Narvi je les ai faites : Célebrimbor de Houssaye a gravé ces signes . )

untitled11.bmp

Gandalf se mit devant la porte et traduit ces mots pour ses compagnons, mais les incantations de Gandalf furent bien vaines:

 

Annon Edhellen edro hi ammen.

Fennas Nogothrim lasto beth lammen.  

‘Porte des Elfes ouvre-toi maintenant pour moi’

‘Porte du Peuple des Nains écoute le mot de ma langue.’

Ando Eldarinwa a lasta quettanya, Fenda Casarinwa!  

 ‘Porte des Elfes écoute mon mot, seuil des Nains!’

Edro, Edro!

‘Ouvres-toi, Ouvres-toi!

Mais rien n’y faisait, alors Frodon, le plus simplement du monde, demanda comment dire « ami » en elfique, Gandalf le prononça, « mellon«  et les portes s’ouvrirent.

moria1.jpg

Pippin qui commençait à s’impatienter, lançait des cailloux dans le lac, Aragorn lui saisit le bras en lui demandant instament de cesser. Ils ne détachèrent leurs regards de l’eau que pour voir les portes ouvertes. Au moment où la compagnie franchit le seuil, 1 tentacule vint saisir Frodon à la cheville, et le fit tournoyer en l’air. Tout le monde accourut au secour de Frodon et ils virent sortir du lac 1 monstre avec 6 ou 8 tentacules.

fotr22.jpg

Cette créature était le guetteur de l’eau, gardien des portes de la MORIA, beaucoup plus vif qu’il n’y parait, cette bête s’arracharnait sur le pauvre Frodon, les flèches de Légolas, les coups d’épée d’Aragorn, de Boromir et des Hobbits ne l’arrétait pas, si bien que tous se retrouvèrent dans les mines à force de reculer, les tentacules se tendirent à l’intérieur, s’accrochant sur les paroies, mais la force était telle, que celles-ci et le plafond de l’entrée se mirent à céder, laissant nos 9 compagnons prisonniers de la MORIA.

A l’aide de son bâton, Gandalf apporta de la lumière.

gandalf8.jpg

Tous purent voir enfin où ils se trouvaient, l’endroit était beaucoup moins accueillant que ne l’avait dépeint Gimli, en fait, cela ressemblait plus à 1 tombe.

moria36.jpg

Les cadavres jonchaient le sol, pendant toute leur assencion et jusqu’à la grande salle de réception. Les piliers, les salles étaient gigantesques, les escaliers interminables, tout n’était que démesure.

4c3c57ac21.jpg




Le Balrog et le pont de KHAZAD-DÛM

24012008

balrog7ay.jpg

Fuyant cette abomination, nos 9 compagnons se hatèrent de franchir cette porte pour pouvoir atteindre le pont et fuir cette MORIA devenue tellement hostile. Derrière cette porte, 1 escalier descendait, ils le prirent à défaut de savoir où il menait, ils preferaient fuire avant tout. L’escalier débouchait sur 1 autre, vertigineux celui-ci et très dangereux. Tout cela se trouvait dans 1 vaste salle où les murs étaient creusés comme pour des galeries.

fotr1183.jpg

Le Balrog, vue son immense taille, les rejoint par 1 autre chemin. De toute sa puissance, il se redressa en poussant son cri, il déploya ses ailes dans 1 boule de feu, Gandalf pria ses amis de rejoindre au plus vite le pont, lui, resta en retrait pour retarder le Balrog. Les 8 membres rejoignirent le pont et le franchirent, Gandalf les suivait, mais s’arréta au milieu du pont.

khazaddum.jpg

uc1265moria.jpg

Le Balrog était encore de l’autre coté du pont, Gandalf barrait celui-ci au Balrog. Ce dernier fit 1 nouvelle démonstration de sa magnifisance et de sa puissance, mais Gandalf ne bougea pas.

fotr1212.jpg

Gandalf lui tint à peu prèt ce discourt:

-Vous ne passerez pas!

-Je suis 1 serviteur de feu secret, qui détient la flamme d’Anor. Vous ne passerez pas! Le feu sombre ne vous servira de rien, flamme d’Udûn. Retournez à l’ombre! Vous ne passerez pas!

A ses mots, Gandalf frappa le pont avec son bâton, 1 lumière blanche, aveuglante surprit le Balrog qui fit 1 pas en arrière, puis en 1 bond, sauta à son tour sur le pont. Gandalf restait tel 1 statue, le Balrog avança, et, là où Gandalf avait frappé le sol, le pont de brisa.

bridgedecipher.jpg

La partie où se trouvait le Balrog céda, l’entrenant dans sa chute. Le balrog prit 1 fouet de feu, et le faisant claquer, saisit Gandalf aux chevilles et le fit tomber. Gandalf ne put, qu’1 court instant s’accrocher à la partie qui restait, et il eut juste  le temps de dire à ses compagnons, avant de tomber à son tour:

-Fuyez, pauvres fous, fuyez…

g32bf.jpg

puis il sombrit dans l’ombre et les ténèbres.




La forêt de LORIEN ou LOTHLORIEN

23012008

Sortis des portes de la MORIA, tous pleurèrent la perte de Gandalf, Aragorn, fidèle sa réputation de rôdeur, prévint ses compagnons que le danger était toujours là et qu’il fallait se hâter de se mettre dans 1 endroit plus sur où ils seraient moins en vue. Devant eux, s’étendait 1 plaine jonchée de pierres et à son extrémité, 1 forêt se dressait.

dimrilldale.jpg

Tant bien que mal, ils se mirent en route pour atteindre cette forêt.

La lumière était douce, les feuilles, de couleur or, tombaient doucement, Aragorn et Légolas étaient à l’affut de trouver de l’aide, mais en vain, c’est cette aide qui les touva.

Telle la caresse du vent, 1 groupe d’Elfes les surprit, avec à leur tête, Haldir, qui dit à Gimli, le nain respire tellement fort, que je pourrai lui tirer 1 flèche même dans le noir.

kocgwtz6.jpg

Haldir leur précisa qu’ils venaient de pénétrer dans la forêt de la dame de LORIEN, qu’elle le savait depuis longtemps et qu’elle les convoquait pour leur parler. Aussitot les membres de la compagnie furent escortés par les Elfes et se rendirent à CARAS-GALADHON (palais elfique perché dans les arbres).

arrivalatcarasgaladhon.jpg

257.jpg

galadhon.jpg

La dame de LORIEN,Galadriel, leur parla à chacun, mais sans dire 1 seul mot, tout n’était que par pensée.

A la suite de cette réunion, nos amis purent se reposer et enfin se soulager de leur peine d’avoir perdu Gandalf.

fotr1318.jpg

Au milieu de la nuit, Frodon se réveilla et vit Galadriel déambuler, il l’a suivit.

Elle l’emena dans 1 petite cour où, en son centre, il y avait 1 bassin monté sur pied, dans ce dernier, elle y fit couler de l’eau, et le bassin devint 1 miroir où les pensées de celui qui s’y penche, se matérialisent en images. Frodon s’y pencha et y vit des choses passées, des choses présentes et des choses qui ne sont pas encore arrivées. Galadriel lui avoua que maintenant elle savait ce qu’il y avait vu et lui rappela combien il était urgent qu’il détruise cet anneau.

fotr1335.jpg

untitled1.bmp

Au matin, tout le monde se préparait à reprendre le chemin, remerciant leurs hôtes de leur hospitalité, quand Galadriel tint à leur faire des présents qui leur serviront par la suite. Elle leur préta aussi des embarcations de facon à ce qu’ils rejoignent, au plus vite,  leur prochaine étape, l’ancien port d’AMON HEN près des chutes de RAUROS situé après l’ARGONATH.

lothlorien6.jpg

galadriel.jpg




L’ARGONATH, TOL BRANDIR, les chutes DE RAUROS, HAMON HEN

22012008

Nos compagnons naviguèrent donc sur la rivière  puis sur le fleuve ANDUIN, paisible court d’eau avec quelques méandres.

lotrgalvelky200262495633.jpg

anduin.jpg

anduinboats.jpg

En chemin, Aragorn comme Légolas ne purent s’empécher de ressentir sur les rives 1 présence malveillante.

En effet, Saruman avait constitué 1 groupe d’Orques, des Uruk-haïs, qui à l’aide de diverses combinaisons, ne craignaient plus la lumière du jour. Par cet artifice, ces guerriers pouvaient courrir nuit et jour.

Aragorn invita ses amis à regarder le site magnifique que l’eau leur faisait découvrir, il arrivèrent à 1 rétrécissement du fleuve, les berges boisées faisaient place au roc, puis le roc faisait place à son tour à 1 monument majestueux, ils venaient d’arriver à l’ARGONATH.

Aragorn leur dit ces mots:

-Voyez l’ARGONATH, les piliers des rois.

-J’ai longtemps désirer contempler les images d’Isildur et d’Anàrion, mes pères de temps jadis. A leur ombre, Elessar, le fils Elfstone d’Arathorn de la maison de Valandil fils d’Isildur, héritier d’Elendil n’a rien à craindre!

argonath1.jpg

Ils passèrent entre ces 2 gigantesques statues taillées dans le roc et arrivèrent sur le lac NEN HITOEL, cerné par la gauche d’AMON LHAW et par la droite d’AMON HEN, les collines de l’ouie et de la vue, au bout de ce lac, trônait TOL BRANDIR , avec à ses pieds, les chutes du RAUROS.

nenhithoel.jpg

Aragorn décida de faire halte sur la rive droite, à l’ancien poste de garde d’AMON HEN. Nos compagnons se reposèrent de leur longue navigation.

Au déclin du jour, Frodon et Boromir partirent en quète de bois pour 1 feu, au milieu des ruines d’AMON HEN, Boromir trouva le fardeau, de l’unique, de Frodon bien trop important pour qu’il puisse avoir été confié à 1 frèle semi-homme. Frodon lui répondit que cette tache lui était dévolue et que par conséquent, il restait et resterait le seul porteur de l’anneau.

Boromir entra dans 1 rage folle et tenta de prendre l’unique, mais Frodon le passa à son doigt avant que Boromir ne puisse s’en emparer, le rendant de ce fait invisible à ses yeux. Boromir tomba et quand il reveint à lui, les idées plus claires, il comprit sa faute et pria Frodon de lui pardonner, mais ce dernier était toujours invisible, Boromir parla dans le vide.

seatofseeing.jpg

Frodon était déjà loin de son assaillant et, à l’abrit d’1 ruine, il vit et entendit Sauron, comme à l’auberge de BREE, paniqué, il retira l’anneau de son doigt.

Aragorn, qui s’inquiétait, vint à la rencontre de Frodon, et le trouva encore choqué. Frodon lui dit ce qu’il s’était passé, la peur et l’incertide qu’il ressentait vis à vis de ses compagnons, Aragorn tenta de le rassurer en lui disant qu’il aurait toujours été là pour lui.

aragorn024.jpg

Sur ces mots, l’épée de Frodon changeat de couleur, les Uruk-Haïs arrivaient près d’eux, chevalresque et téméraire, Aragorn supplia Frodon de partir, de fuir pendant qu’il essaierait de les retenir.

 pdvd249.jpg

 Frodon partit aussi vite que ses petites jambes lui permettaient, Aragorn commença le combat, il fut rejoint par Légolas et Gimli, Frodon repassa près de Boromir déjà rejoint de Merry et Pipin.

 12.bmp

Voyant les guerriers fondrent sur eux, Frodon se cacha derrière 1 arbre, Merry et Pippin tentèrent 1 diversion permettant ainsi la retraite de Frodon. La feinte ne fonctionna qu’1 court instant pendant lequel, Boromir prit la défense de Merry et de Pippin.

sfibu7b7.jpg

Ils furent kidnappés par 1 petit groupe d’Uruk-haï, qui avait pour charge de ramener le Semi-homme sensé porter l’annau unique, se dirigeant maintenant vers l’ISENGARD

boromir4.jpg

Boromir appela à l’aide en soufflant dans 1 trompe, tout en se battant. Le chef des Uruk-Haïs , au milieu de la mélée, décocha des flèches sur Boromir avant que ce dernier ne s’effondre à terre.

boromirlaststand.jpg 

 Aragorn répondit à l’appel de Boromir et vint combattre ce groupe. Le chef Uruk-Haï se livra à 1 duel avec Aragorn et fut tué par lui. Aragorn courru au chevet de Boromir mais celui-ci ne put attendre plus longtemps et c’est dans les bras d’Aragorn qu’il rendit son dernier souffle.

lotrgalvelky200210231151378911.jpg

Frodon était parvenu sur la rive. Il se remémorait toutes ces choses déjà passées, et regardant l’autre rivage, prit la décison de continuer coute que coute, même seul…

Il prit 1 embarquation et partit. Sam qui suivait Frodon aussi vite qu’il le put, commença à rentrer dans l’eau et le rejoint. Tous 2 partirent seuls en direction du MORDOR, laissant derrière eux Aragorn, Légolas et Gimli.

frodosam3.jpg

Ce trio décida de donner sépulture descente à Boromir, dans 1 barque, ils l’allongèrent, le parant des ses atours, son épée en main, puis firent dériver l’embarcation au grés du courant. Celle-ci rejoignit les chutes du RAUROS qui précipitèrent la dépouille dans leurs ventres.

boromirtot.jpg

Aragorn, Gimli et Légolas décidèrent de se remettre en route, à la recherche de Merry et Pippin, pour les sortir du mauvais pas des Orques.

 




le ROHAN, la forêt de FANGORN, Sylvebarbe, la chute de l’ISENGARD

21012008

 lotrgalvelky20021030114289283.jpg

Aragorn, Gimli et Légolas partirent donc à la poursuite des Uruk-Haïs, il arrivèrent en terre du ROHAN, ces terres apartenaient au roi Théoden. Il est le souverain des cavaliers du ROHAN, grands dresseurs de chevaux.

Ils entendirent des chevaux au galop, se mettant à l’abrit il virent des cavaliers faire route vers le palais du roi. Aragorn les interpela, aussitôt les cavaliers formèrent 1 cercle autour d’eux, pointant leurs lances vers le trio. 1 cavalier s’avança, il s’agissait d’Eomer, neveu de Théoden, il leur demanda ce qu’ils étaient venus faire en ces lieux, Aragorn lui répondit qu’il étaient à la recherche de leurs amis, 2 jeunes Hobbits, semblables à des semi-hommes et enlevés par 1 groupe d’Uruk-Haï qui faisait route vers l’ISENGARD. Eomer répondit qu’ils avaient effectivement livré combat à des Uruk-Haïs et que pas 1 survivant ne s’en est réchappé.

 ridersfromrohan.jpg

rohirrim.jpg

Attérés, ils demandèrent à quel endroit cela s’était passé, Eomer leur montra les dernières volutes de fumée du bucher qu’ils avaient dressé, et sifflant 2 chevaux, Hasufel et Arod, les donna respectivement à Aragorn et Légolas. Les cavaliers repartirent laissant Aragorn, Légolas et Gimli se rendre, avec ces montures, au lieu du bucher.

yt4c2w5h.jpg

Le bucher était en lisière d’une très vielle forêt, la forêt de FANGORN, on dit d’elle qu’elle serait vivante, que les arbres se déplacent. Là 1 bucher était dressé, les carcasses des Uruk-Haïs fumaient encore et aucunes traces visibles de leurs compagnons. Aragorn, en bon rôdeur, vit cependant quelques indices: traces de lutte, corde déchirée, traces de rampage, morceau de ceinture etc. Les traces se dirigeaient vers la forêt et rentrèrent dedans, il prirent sur eux et pénétrèrent à leur tour dans cet endroit.

na2plojh.jpg

fangorn1.jpg

jl9fmpad.jpg

Merry et Pippin s’y étaient réfugiés, avant que les Hommes de la marche, les cavaliers du ROHAN, ne viennent, les Uruk-Haïs faisaient 1 pose dans leur course effreinée, et décidèrent de manger 1 peu et de se réchauffer.

 wcund925.jpg

Les Hobbits furent délivrés de leurs liens, affamé 1 Orque vint les voir, suggérent aux autres qu’ils représentaient de la viande bien fraiche, Aussitôt les Orques se livrèrent à 1 combat opposant ceux qui voulaient manger et ceux qui préféraient s’en tenir aux ordres de Saruman, laissant de coté les Hobbits, ils en profitèrent pour rentrer dans la fôret. L’Orque qui était venu les voir, les talonnait toujours, voulant manger, Pippin grimpa dans 1 arbre, Merry le suivit mais plus bas, quand Merry se cru hors de danger, il fut saisit par les chevilles et jeté à terre, l’Orque salivait de voir 1 si belle prise, Pippin se mit à crier, et soudain le tron ou Pippin s’accrochait ouvrit 1 oeil avec 1 hummmmmmmmmmm très grave.

treebeard112.jpg

Cet arbre était 1 Ent, 1 arbre-gardien, il avait pour nom Sylvebarbe, Pippin en perdit l’équilibre et tomba. Il fut recueuilli par 1 main énorme en écorce, c’était la main de Sylvebarbe, Merry toujours à terre, son assaillant arrivant sur lui en salivant. Merry changea l’expression de son visage, regarda vers Pippin et Sylvebarbe, l’Orque se retourna et avant qu’il ne puisse dire quoique ce soit, il fut écrasé par le pied de Sylvebarbe. Au passage, l’Ent prit Merry dans son autre main et compara les Hobbits à de petits Orques, ce qu’ils démentirent. Pour plus de précison, Sylvebarbe les emmena car il devait montrer sa prise au sein d’1 assemblée d’Ents.

baumbart3.jpg

fangornwald4.jpg

La chambre des Ents est en fait 1 assemblée d’arbres-gardiens, composée de chènes, de fresnes, de hètres, de saules, de noisetiers, de sapins, de sorbiers etc… Ils ne se réunissent que très rarement, ils ne font principalement que de parler et cela prend 1 temps incroyablement long de parler en vieil entique, car les choses que l’on se dit dans cette langue, doivent être dites avec lenteur vu qu’on utilise le vieil entique que pour les choses qui en valent vraiment la peine.

Sylvebarbe tient à dire à cette « réunion » qui ils sont, ce qu’ils sont venus faire si loin de chez eux et expliquer leur quète. Merry et Pippin s’apatientaient vraiment.

Devant leur impatience, sylvebarbe leur dit que la chambre avait voté leur retour en COMTE, que leur combat ne les regardait pas.

ents7.jpg

Merry exédé cria à cette assemblée qu’ils devaient les aider, car ils faisaient partis de ce monde et qu’ils avaient besoin de leur aide. Mais ils ne voulurent rien savoir et nos amis reprirent la route en direction de la COMTE. En chemin Pippin dit à sylevebarbe de faire demi-tour, de les déposer en isengard, là où Saruman résidait. Le vieil Hent en fut surpris mais accepta, car Saruman, au moins, ne s’attendrait pas à les voir sans y être invités. Ils firent demi-tour et se dirigeaient maintenant vers le sud, vers l’ISENGARD.

 towers06.jpg

Arrivé au bord de la forêt, Sylvebarbe s’arréta net. 1 chose terrible le figea comme 1 statue. Son soit-diasant ami, le magicien blanc, Saruman, venait de faire 1 atrocité innomable, la forêt avait été mutilée, nombres de ces arbres étaient les amis du vieil Ent, il les avait connu depuis qu’il étaient des glands. La tristesse et la colère lui firent pousser 1 cri long et puissant, les autres Ents, de l’assemblée et d’ailleur vinrent les rejoindre et ne purent constater que l’effroyable vision de ce carnage.

La dernière marche des Ents fut lancée.

20041225094208153.jpg

La terre se mit à trembler sous les pas de ces géants, la rage les animait,  il vinrent nombreux soutenir Sylvebarbe et nos jeunes Hobbits. Ce fut 1 bataille à coup de bloc de pierre, les Orques se défendaient par les armes et le feu.

1572002525f5aa49ef59.jpg

Le mur de protection d’ORTHANC ne tint pas bien longtemps, permettant l’invasion des Ents en ISENGARD.

ents25.jpg

 entisengardsmall.jpg

ents26.jpg

En amont de l’ISENGARD se trouvait 1 lac, fermé par 1 barrage, il ne laissait qu’1 cours d’eau, 1 groupe d’Ents fut en charge de détruire ce barrage, au coup de pierre et d’eau, voila les armes dont disposaient les Ents.

entsbefreienfluss12.jpg

Telle 1 déferlante, l’eau s’engouffra en ISENGARD, ravageant tout, noyant tout et surtout lavant tout.

ents27.jpg

Du haut de sa tour, et bien à l’abrit, Saruman ne put que constater ce spectacle, mais sa tour devint bien vite sa prison, l’eau s’ubmergeait tout, noyant les cratères que Saruman avait fait creuser pour y constituer son armée.

Orthanc devint comme 1 phare prit dans la tempète.

 







pieces of one piece |
Site déménage |
CINOP' 6 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | coconutsland
| laubedufantastique
| kelhorreur